follow me:

Nouvelle Lune en Poissons 28 février (11:59 p.m. PST ) 1 mars ( 7:59 a.m. GMT )

Une Nouvelle Lune dans le signe du poisson, symbole de l’océan cosmique, de notre besoin de transcendance, de se sentir relié à quelque chose de plus grand ( Dieu, Cosmos, Pachamama, énergie Universelle, La source…) rompant l’illusion de la séparation entre nous et l’autre, entre nous et le monde.

Chiron conjoint à cette nouvelle lune peut accentuer ce sentiment d’être séparé, faire remonter en nous nos blessures profondes de solitude, de non appartenance…Séparation entre notre corps et notre âme,  inadéquation entre notre monde intérieur bercé par les rêves, l’imaginaire et la réalité extérieure que nous vivons….

Chiron dans la mythologie est un centaure mi-homme, mi animal, notre partie instinctuelle parfois en lutte avec notre désir de nous élever, de nous verticaliser… il nous enseigne que c’est à partir de nos propres blessures, de notre processus de guérison que nous accompagnons autrui, que c’est de cet endroit de vulnérabilité, souffrant que nous développons une compassion pour autrui, compassion du cœur….

Chiron est plus qu’une énergie c’est un processus chamanique de vie, de traversée entre les mondes pour s’unifier, devenir soi, authentique et vrai….



Cette Nouvelle Lune est vraiment à forte car elle nous parle de ce mystère de la vie qui nous habite, qui nous met pour grand nombre d’entre nous en quête de sens, de véracité afin de pouvoir nous relier au monde et participer la symphonie cosmique en sonnant juste.

Or souvent dans le signe de poisson ou sous l’influence de Neptune nous souhaitons sacrifier notre individualité, nous dissoudre et nous nous perdons dans un monde imaginaire, de fantaisie, d’addictions, en quête d’un ailleurs….

Cette Nouvelle Lune nous travaille en profondeur car elle nous touche en tant qu’humain dans notre sentiment même d’exister, d’être incarné…dans les mystères de la vie, de venir au monde un temps puis de rejoindre la Source (ou autre selon nos croyances)


Cette lune est aussi marquée par les rétrogradations de Saturne (le 2 mars en scorpion) qui nous invitent à être honnête avec nous même, osons regarder là où nous nous mentons où peut-être même nous trichons dans nos rapports à autrui ; et Mars (le 1er mars en Balance) qui nous demande de regarder l’usage de la force, de la colère dans le rapport à l’autre : la retournons nous contre nous ?

Enfin Jupiter direct le 6 mars nous ouvre des portes après un temps de retraite intérieur en lien avec nos racines, notre sentiment d’appartenance…

Pour ceux qui résonnent avec Chiron, archétype du thérapeute blessé, n’hésitez pas à me contacter pour voir où il résonne dans votre thème…

Crédit image: The Dark Siren by krlos-Armstrong

Caroline xx

caroline moye

caroline@carolinemoye.com

Antigua Guatemala