follow me:

Eclipse Lunaire et Pleine Lune en Balance 15 avril

Cette Pleine Lune est un point culminant pour les changements initiés lors de l’équinoxe de printemps. Nous sommes comme poussés dans nos retranchements, dans nos résistances. Il semblerait qu’une force invisible nous pousse, nous soulève depuis nos profondeurs…

Et oui, cela remue, nous sommes touchés dans nos mécanismes les plus ancrés, ces habitudes devenues aliénantes…il nous est demandé de nous réveiller….oui nous réveiller à nous-mêmes, ne plus nous mentir et surtout oser ! Risquer d’être nous-même !!! Oser en tout cas poser des actes, exprimer les mots qui nous rapprochent de ce que nous sentons être le plus juste pour nous en ce moment.

La Grande Croix Cardinale est dans sa force maximum, des 4 piliers qu’elle nous fait travailler depuis le mois de décembre, c’est ceux de notre individualité (Uranus en Bélier) et relation à l’autre (Mars en Balance) que cette Pleine Lune met en lumière (les deux autres étant les racines -Jupiter en Cancer-  et les cimes – Pluton en Capricorne-.




Une mise en lumière par une descente dans l’ombre puisqu’en effet l’éclipse lunaire décrit le moment où la Terre passe entre le Soleil et la Lune dans un alignement tel qu’on voit son ombre empêcher la lumière du Soleil d’éclairer la Lune comme à son habitude. C’est peut-être dans ce laps de lumière suspendu que nous pouvons oser entrevoir nos peurs, nos freins, avoir une intuition sur l’origine de nos résistances, de ces contraintes qui nous empêchent de lâcher prise et de nous abandonner aux changements…


Le signe de la Balance nous parle de notre souci de justice, d’harmonie, d’équilibre : quels changements devons-nous opérer en nous pour rétablir l’harmonie en nous et avec l’autre ?


Les déesses Cérès et Vesta conjointes à la Lune peuvent sans doute nous aider en nous demandant de clarifier notre lien à notre nourriture terrestre et céleste :

De quoi nous nourrissons-nous ? Où puisons-nous notre nourriture ? Cérès est la déesse du grain et de la fécondité celle qui nourrit, pourvoit et prend soin d’autrui, la grande mère nourricière : Nourrissons nous l’autre au détriment de nos propres besoins ?

Vesta, l’archétype de la prêtresse, de la gardienne du feu sacré nous rappelle aussi notre besoin de cultiver notre intériorité, de nous nourrir de ce lien avec nous-même. Quels sont nos rituels quotidiens pour nous connecter à notre feu sacré ? Est-il possible d’envisager un rituel sacré à deux ?


Enfin la déesse Juno conjointe au Soleil en Bélier nous rappelle à l’engagement à l’autre dans la relation de couple. Comment établir des relations justes et harmonieuses sans pour autant renier le feu de notre propre individualité ?


Danse sacrée du couple, féminin et masculin, mariage intérieur et extérieur entre les pôles, trouver la plume de l’équilibre…

Venus en Poissons entourée de Neptune et Chiron nous rappelle de revenir au cœur, à notre centre de là où tout se guérit, se pardonne…

Oui ce sont des temps tourmentés, de changements, de bouleversements mais notre cœur est là, il attend juste que nous osions écouter ce qu’il nous murmure peut être en ce soir de Pleine Lune et d’éclipse.


C’est avec mon cœur que je répondrais dans la mesure du possible à vos questions ( en me transmettant votre date, heure et lieu de naissance en MP), c’est aussi avec mon cœur que je propose en consultations privées la synastrie , outil astrologique qui permet de sonder en profondeur l’énergie du couple, ses ressources et défis..( me contacter en MP pour plus d’informations).

Caroline xx

caroline moye

caroline@carolinemoye.com

Antigua Guatemala