follow me:

Ce qu’a ouvert le Solstice & Pleine Lune en Cancer

Passage d’un portal…temps de latence & de semence….
( un texte sur la lune & un peu plus personnel que de coutume)

encore une fois, les mots ne descendent qu’après le pic des énergies ouvert par le Solstice et cette pleine Lune…, quelque chose s’est jouée dans le subtil, dans mon énergie, comme si je me dépouillais d’une peau, de couches pour me faire revenir à l’essentiel de l’Être avec cette question partagée cette nuit avec mon amie de l’âme: Comment puis-je Être dans ce monde? Comment puis-je exister en Étant? Passer du faire à l’Être sans pour autant perdre mon axe….( ou faire en étant dans l’Être )

N’est ce pas ici, dans ce questionnement intime, que j’ose partager avec vous toute l’essence de cet axe Capricorne/ Cancer….

Dans l’énergie si féminine, enveloppante du Cancer, une fois dépassée les remous de l’appartenance, les blessures familiales, les héritages de nos ancêtres, nous touchons l’Être, l’essence, le trésor intime qui nous habite. Cette graine dont nous avons envie de prendre soin, de protéger de ce monde, de l’envelopper de douceur, de tendresse et de bienveillance…..

Cependant, l’énergie du Capricorne nous appelle, comment utiliser cette graine pour contribuer au monde? Suis-je obligée de participer aux grandes structures de ce monde? Ai-je réellement besoin d’avoir une place, une identité sociale, professionnelle?

Et dès lors, comment agir? Comment ne pas me blesser dans l’action? En effet, cette Pleine lune est en carré à Mars & Chiron en Poisson, ce qui entraine un flou sur l’action juste, quel sera le prochain pas aligné avec cette graine que nous dévoilons peu à peu…..?

Quelle belle contradiction, alors que pour beaucoup les fêtes de fin d’année sont l’occasion d’un bilan, les énergies semblent nous dire : « oui tu peux faire un bilan, mais pour une fois tu vas enlever de l’information, des couches, tu vas te dépouiller pour exister dans le présent de l’Être, pour te rappeler que le mouvement des étoiles habite ton intériorité , et que ce moi est juste poussières d’étoiles, que les drames qui habitent ton mental sont des histoires bien ficelées que tu peux tisser autrement en te connectant au ciel et à la terre…. »

Ce passage du Solstice, avec tout le mois de décembre l’activité de Mars, entraine aussi je le sens et je le sais en résonance avec des amitiés chères, une nouvelle vision de l’énergie masculine, tout est demi-vérité ce qui est révélé aujourd’hui peut être questionné demain…. Mais en fin de compte, peu importe, peut-être est-ce l’impermanence qui est la seule vérité de nos existences….

Cette énergie de Mars en Poisson a vu, je le sens, une dissolution de l’idée que peut-être nous avions de la force…., et qu’être fort(e) c’est lutter, alors que je sens que la vraie force qui m’habite est si ” féminine”, si sensible, si douce, si papillonnante entre les plans…; c’est une force lente qui ne planifie pas, qui n’a souvent pas de buts, de stratégie ni dans ma vie ni dans mon travail…, une force dérangeante même pour moi car je ne peux la contrôler, elle est si libre, si vivante, si spontanée, je ne peux qu’être présente à elle, que me laisser guider par sa douceur, par sa connexion au subtil….

Je pressens que 2019 viendra éclairer ce qui est juste, j’ai souvent la tentation de fermer Facebook, mais je sens aussi la communauté créée. Je ne sens pas non plus d’envie pour réaliser des storys instagram, des vidéos, des offres pour publier mes services astrologiques…..ce n’est pas grave…j’ai confiance qu’en étant et partageant avec la spontanéité du coeur, ce qui est juste suivra et entrera en résonance avec vous…..de coeur à coeur …

Je vous embrasse
Je vous souhaite de belles nuits sacrées….12 à partir du 21 …..que chaque jour vous donne une graine pour semer et dessiner 2019 depuis le coeur , l’authenticité d’être dépouillé des injonctions de « il faut » ….( je me le dis à moi)

Et dans cet élan spontané, je vous envoie plein de belles choses.

Caro xxx

Caroline xx

caroline moye

caroline@carolinemoye.com

Antigua Guatemala